Un article fort intéressant. Bonne lecture.

Grotte et source, des symboles de la déesse-mère. | La confrérie d’Hécate

Https://etoiledeyule.wordpress.com/2017/08/20/grotte-et-source-des-symboles-de-la-deesse-mere/

Publicités
Publié dans Divers | Laisser un commentaire

Le divin et l’acte d’amour sexuel

Je furetais sur Facebook lorsque je suis tombée sur cette citation qu’on «ami» partageait.

« When you can make love and no ejaculation, you can talk to God. That’s what the priests discovered, see. They discovered that when they have sex with their wives, back then priests married, God don’t want to talk to them. The next day you go to the temple God don’t want to talk to you.

So there became a rule, where if priests had sex they had to stay away from the temple one week. So later on they think « If I want to talk to God every day, I’m not married maybe better », so they become not married, because when they don’t loose sexual energy, they can talk to God all the time. » – Mantak Chia

Je ne sais pas si cette citation est véridique, vous savez parfois Facebook… En résumé, ça dit que quand l’homme fait l’amour à sa femme sans éjaculer, il peut parler avec Dieu et c’est ce que les prêtres ont découvert. Mais que lorsqu’ils avaient une relation sexuelle avec leurs épouses, les prêtres qui étaient alors mariés, alors Dieu ne voulait plus leur parler. Le jour suivant, ils allaient au temps et Dieu ne voulait plus leur parler. Alors ils ont instauré une règle : s’ils avaient une relation sexuelle, ils devaient rester loin du temple pendant 7 jours. Par la suite, ils se sont dit «Si je veux parler à Dieu tous les jours, il serait préférable de ne pas être marié». Alors ils ont cessé de se marier parce qu’ainsi ils ne perdaient plus leur énergie sexuelle et ils pouvaient parler avec Dieu tout le temps.

Quand j’ai lu cette citation, je suis presque tombée en bas de ma chaise tellement j’ai trouvé cela absurde, con et tellement sans fondement. En fait, je crois qu’ils ont confondu la relation sexuelle avec l’acte de faire l’amour. Ils ont naïvement crus, dans leur conception masculine (de cette époque) de leur relation avec les femmes, que faire l’amour à une femme et avoir une relation sexuelle avec une femme était la même chose. Alors que c’est tellement, mais tellement différent !

Je vais être un peu cru, mais je pense que lorsque tu baises une femme, lorsque tu fourres une femme, lorsque tu as une relation uniquement centrée sur ton propre plaisir sexuelle avec une femme, tu ne communiques par avec le divin. Tu te soustrais du divin. Tu ne communiques avec rien, si ce n’est qu’avec tes propres hormones.

Alors que lorsque tu fais l’amour avec une femme, tu entres en relation divine avec elle, tu communiques avec Dieu/Déesse au travers elle. Elle devient ton canal de communication, ton lien, ta relation avec le divin.

Lorsque tu fais l’amour avec une femme, tu t’ouvres à l’énergie divine, tu accueilles en toi sa parcelle divine, tu ouvres en elle un canal en lien direct avec Dieu/Déesse.

Si ces prêtres dont Mantak Chia parle avaient vraiment fait l’amour, dans la communion, avec leurs femmes,  Dieu/Déesse aurait continuer de leur parler et de communiquer tous les jours avec eux. C’est quand l’homme s’exclue de l’union divine avec la femme, qu’elle soit sont épouse, son amante ou une femme de passage importe peu, il tourne le dos au divin pour se concentrer sur ses besoins physiques primaires. Alors que quand l’homme s’unie physiquement dans l’amour avec la femme, qu’elle soit son épouse, son amante ou une femme de passage importe peu, il ouvre la porte toute grande pour que le Divin communique avec lui.

Je crois sincèrement que faire l’amour est un acte sacré qui nous permet de communiquer plus directement avec le divin en nous et le Divin de l’univers.  Si dans notre acte sexuel, on transmet l’amour sincère à notre partenaire, même si c’est un amour temporaire, on permet au Divin d’entrer en nous et de communiquer au travers de nous. L’onanisme, la masturbation ou le plaisir en solitaire le permet également si on le fait pour se donner de l’amour à soi-même, pour se donner de la tendresse ou encore comme un don de soi en énergie sexuelle pour remercier Dieu/Déesse de ses bienfaits.

L’acte sexuel en lui-même, sans amour, simplement physique n’est pas mauvais en soi, il permet de relâcher les tensions et le stress accumulé. Il peut permettre d’apaiser la colère et le ressentiment. Et il est aussi évidemment un acte de reproduction de l’espèce, donc il fait partie intégrante de notre instinct d’être sexué. Il est une nécessité physique. Également, l’acte sexuel en lui-même est aussi plaisant à Dieu/Déesse, car Il/Elle nous a fait sexué pour que nous nous reproduisions et nous multiplions. Cependant l’acte sexuel seul, ne permet pas d’ouvrir la porte au divin. Mais ce n’est pas parce qu’il n’ouvre pas la porte au divin que Dieu/Déesse ne voudra plus nous parler.

Dieu/Déesse cesse de nous parler lorsque l’acte sexuel se fait égoïstement, dans la violence, dans l’indifférence ou dans le rejet de notre partenaire. Alors là oui, Dieu/Déesse cesse de nous parler.

Ces prêtres avaient tout faux. S’ils s’étaient unis sexuellement dans l’amour avec leurs épouses, ils auraient entendus Dieu/Déesse dans les cris de jouissance de leur partenaire. Ils auraient entendu Dieu/Déesse célébrer leurs unions sexuelles et amoureuses. Ils auraient entendu Dieu/Déesse les accompagner dans l’allégresse. Et Dieu/Déesse aurait été là au petit matin pour les accompagner au temple.

Vraiment ces prêtres avaient tout faux.

sexualité-sacrée

 

Publié dans Spirituelle / Magique / Ésotérique | Tagué , | Laisser un commentaire

Je vous partage un article de Ozalee que je trouve que excellent et dont le sujet se trouve justement au coeur de mes préoccupations depuis un certain temps.

La Déesse prend toutes sortes de chemin pour nous mener à notre plein potentiel. Serons nous en mesure de faire un pas de plus pour prendre notre envol ?

Nouvelle Lune du 25 mai 2017

https://voyageaucoeurdesastres.wordpress.com/2017/05/22/nouvelle-lune-du-25-mai-2017/

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

Femme Trop… Too Much Woman…

Parce que notre « trop » est puissant!

Femmes

11136646_411077655737872_7228183389220706484_nSi on vous a déjà dit que vous étiez “trop”, trop émotive, ou trop garce, ou trop coincée, vous êtes probablement une Femme Trop.

Et si vous l’êtes… Je vous supplie d’accepter tout ce que vous êtes – toute votre profondeur, toute votre immensité; Ne vous retenez pas, n’abandonnez jamais votre grandeur et votre éclat.

Oubliez tout ce que vous avez entendu – votre “trop” est un don; oh oui, un don qui peut guérir, encourager, libérer, et transpercer directement au cœur des choses.

Ne soyez pas effrayée par ce don, et ne laissez personne vous en détourner. Votre “Trop” est magie, médecine. Il peut changer le monde. (…)

Alors je t’en prie Femme Trop: Demande. Cherche. Désire. Grandis. Bouge. Ressens. Sois.

Fais tes propres vagues, attise ton feu, et donne nous des frissons.

Je t’en prie, lève toi.
Nous avons besoin de toi.

***

If you’ve ever been called “too…

View original post 133 mots de plus

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

Le poids de ma charge

On parle beaucoup de la charge mentale des femmes ces temps-ci. Je ne sais pas si les hommes comprennent jusqu’à quel point certaines femmes se mettent la pression pour être parfaite, et tout réussir personnellement, familialement et professionnellement. Cela m’a inspiré.
Faut que je sois parfaite, toujours parfaite. Je suis Wonder Woman. Celle que rien n’arrête et qui reussi tout se qu’elle entreprend. Je ne peux pas être juste moi. Qui suis-je ? Je n’existe pas, je n’existe pour personne. Il n’y a que Wonder Woman qui compte. La déesse, l’incroyable, l’indomptable. Je suis Wonder Woman.
Ne pas tomber. Ne pas s’accrocher les pieds. Ne pas s’embrouiller l’esprit. Ne pas s’embourber le coeur. Wonder Woman.
Parfaite, toujours parfaite en tout point.
Ne pas avoir peur, ne pas montrer ma peur. Ne pas être faible ni montrer mes faiblesses.
Être entreprenante, mais respectueuse. Être maline, mais juste et honnête. Être audacieuse et libertine, mais au fond pudique et modeste. Être forte, mais flexible. Être organisée et structurée, mais aussi spontanée.
Je croule sous mes propres contradictions. Mme Mini-Wheat en a ras le pompom.
Je suis en train de tomber au combat…
Wonder Woman, juste Woman… SVP juste Woman…
Où est Superman pour m’épauler, me soutenir et me comprendre ? Où sont les autres super-héros pour me prêter main forte ? Où est mon équipe ?
Je regarde partout autour de moi et rien… Que des regards avides de la réussite de mes résultats ou bien moqueurs et impatients de me faire trébucher et ainsi montrer à la face du monde que je ne suis pas à la hauteur, me rendant coupable de mes faiblesses ou de ne pas combler leurs besoins, leurs attentes sans fond…
La peur du rejet et de l’abandon est très forte. Serais-je abandonnée si je ne suis pas à la hauteur ? Serais-je rejetée si je ne fais pas toujours face, si je suis faible ? La peur d’être ignorée, incomprise si je demande le respect de mon espace vitale est omniprésente. Serais-je méprisée et ridiculisée si je demande à être seule pour me recueillir devant mon essence intérieure ?
Je coule sous la lourdeur de mes propres ambitions, la lourdeur de mon succès, sous le poids de ma propre pression…
Je suis Wonder Woman… Sinon je ne suis rien… Je suis partout et nulle part à la fois. Je suis tentaculaire telle la pieuvre aux 8 bras, mais je n’appartiens à personne. Je ne suis d’aucun royaume. Je suis apatride… je suis seule face au monde.
Lentement, je disparais. Je suis… je ne suis plus… j’ai disparu.
Ne reste que la cape de Wonder qui flotte au gré de la brise du vent.
….
Après un moment de dissolution complète et abstraite, bizarrement je réapparais, Woman réapparaît.
Puis le poids du monde, le poids de mon monde se remets lentement et volontairement sur mes épaules. Je pleure. Pourquoi dois-je porter ce fardeau ? Parce que c’est ma charge, ma responsabilité. Les pouvoirs de la Mère sont immenses, les pouvoirs de la Femme tout autant.
À grands pouvoirs incombent de grandes responsabilités.
Wonder Woman transparaît de nouveau à travers moi et je me fond de nouveau en Wonder Woman.
Le genou à terre, je me relève. Je me redresse, la cape au vent.
De nouveau, je suis prête à affronter mes peurs, mes faiblesses et mes responsabilités.
Car je suis… Wonder Woman!
Wonder-Woman-Poster-Wallpaper
Publié dans Divers | Tagué | Laisser un commentaire

La magie et la puissance sexuelle

Voici un article fort intéressant sur la magie et la puissance sexuelle. Est-ce que notre orgasme peut servir dans nos prières, incantations et invocations ? Bien sur que oui. C’est d’ailleurs un outil puissant, contenant une énergie pure qui vient du profond de notre être et qui peut donner une puissance supplémentaire à notre méditation, incantation et prière. L’orgasme, seule avec vous-même ou avec un ou une partenaire, est aussi une connexion avec le divin, un moment pour rendre grâce et remercier Déesse et Dieu pour tous leurs bienfaits. Cela peut être un moment de gratitude.

https://broadly.vice.com/en_us/article/sex-magic-how-to-cast-spells-with-your-orgasms?utm_source=dmfb

Par ailleurs, après certaines méditations ou incantations on peut ressentir notre énergie sexuelle montée en flèche, prendre un petit moment pour se satisfaire peut être formidablement bien plaisant. Le plaisir et la satisfaction en seront décuplés je peux vous le garantir. C’est un moment pour prendre soin de vous et aussi pour redonner à la Déesse l’énergie qu’elle vous a elle-même transmise lors de votre méditation, prières ou incantations.

Faites l’amour, pas la guerre 🙂

img_3091

Publié dans Spirituelle / Magique / Ésotérique | Tagué , | Laisser un commentaire

Printemps hivernal

Comment se porte votre printemps ? J’avoue le trouvez un peu difficile. Le soleil n’est pas encore totalement revenu, il neige toujours ou il fait gris… Je suis un être de lumière, je me nourris du soleil, de la lune, des étoiles et de la Terre. Mais je dois avouer que le manque de soleil m’affecte particulièrement. Dépression saisonnière parait-il. Peut-être que oui, peut-être que non.

J’ai tout de même remarqué que depuis le début de l’année 2017, mes émotions sont chamboulées et mon cycle est plus intense physiquement et psychologiquement. J’ai également remarqué qu’en plus d’être intense, j’ai aussi l’impression que mon cycle est décalé. Par exemple, après des SPM forts au niveau de la colère, du ressentiment et de l’agressivité, des menstruations douloureuses ou dépressives, je pensais avoir un retour au calme après pour ma phase de la Jeune fille (pré-ovulation). Et bien non. Retour au doute, au ressentiment, à la tristesse et à un grand sentiment de solitude.

Dépression saisonnière parait-il. Peut-être que oui, peut-être que non. Il est possible aussi que je ne prenne pas assez de temps pour moi, juste pour moi. Pas assez de temps pour célébrer le soleil en moi.

Dans notre célébration de la Terre Mère, de notre Mère Divine à tous, on peut parfois oublier de célébrer notre Père à tous. Et dans cet oubli, le soleil a toute son importance. Sans soleil, pas de vie ou du moins une vie bien différente.

Alors en attendant que le soleil revienne et que je puisse enfin faire une petite méditation sous le soleil printanier, je vais allumer ma lampe solaire et tenter de rallumer la petite lumière en moi.

perce-neige

Publié dans Santé du corps et de l'esprit | Tagué | Laisser un commentaire